Brignoles : Déjeuner à l’Hostellerie de l’Abbaye de La Celle

C’est désormais le chef Nicolas Pierantoni qui est aux commandes des fourneaux de l’Hostellerie de l’Abbaye de La Celle, dans le petit village médiéval de La Celle, à deux pas de Brignoles. On profite d’un déjeuner printanier pour (re)découvrir cette élégante maison Ducasse.

Hostellerie Abbaye de La Celle, Ducasse, Brignoles

Hostellerie Abbaye de La Celle

Cette jolie bâtisse, jouxtant l’Abbaye médiévale de La Celle, est un véritable havre de paix. Ambiance toute provençale, raffinement et élégance caractérisent les lieux. Pour autant, on ose pousser les portes de cette Maison Ducasse pour s’offrir un cocktail détox préparé minute par le chef, profiter du tea-time dans la verrière ou savourer un déjeuner printanier dans les jardins.

Hostellerie Abbaye de La Celle, Ducasse, Brignoles

Nicolas Pierantoni et son arrivage de morilles!

Etoilé depuis 2006, le restaurant est depuis un an mené par le chef Nicolas Pierantoni. Fidèle second de Benoit Witz, il connaît bien les lieux et a maintenant bel et bien pris ses marques en tant que chef. Il propose une cuisine qui suit rigoureusement la saison, avec des produits de qualité issus de circuits courts et locaux, une cuisine dans l’esprit d’Alain Ducasse où la simplicité des goûts met en avant le terroir pour raconter une histoire toute en sincérité.

Hostellerie Abbaye de La Celle, Ducasse, Brignoles

Le restaurant est installé dans des salons, intimistes

Justement, un Menu du Marché, proposé au déjeuner en semaine, offre une belle découverte de la maison à prix très correct pour une maison étoilée : 50 € entrée, plat, dessert. On débute par une mise en bouche, des Barbajuans monégasques au vert de blettes, avant de découvrir une entrée maritime, la Bonite du littoral, marinée aux pistils de safran de Provence. On poursuit avec une copieuse Côte double de cochon, rôtie au romarin, accompagnée de navets fanes et champignons.

Hostellerie Abbaye de La Celle, Ducasse, Brignoles

Bonite du littoral marinée, aux pistils de safran de Provence

Pour terminer, le pâtissier Laurent Trocmé propose un gourmand Pain perdu et glace au lait cru, sans oublier les incontournables mignardises, macaron passion, cakes chocolat, caramels et noix, cannelés et guimauves. Les épicuriens opteront pour l’accord mets et vins (18 €)  avec un Blanc 2015 Domaine des Terres Blanches et un Rouge 2013 du Domaine La Lieue choisi par le maître d’hôtel et sommelier Xavier Schneider.

Hostellerie Abbaye de La Celle, Ducasse, Brignoles

Pain perdu, glace au lait cru

Une belle approche de la maison, qui donne envie d’y revenir pour en savoir plus, oser le Menu de Saison (74 €) en 5 services ou le Menu de l’Abbaye (98 €) en 6 services et savourer quelques-uns des plats Signatures de la maison, Oeuf de ferme défait et premières asperges de Provence, Encornets du littoral, farci puis braisé, Pagre de Méditerranée, blancs et verts de blettes, Epaule d’agneau cuite longuement et Mirliton au citron.

Une gastronomie toute en simplicité qui met en avant les saveurs Méditerranéennes, une cuisine sincère, authentique, qui va à l’essentiel, le produit. Pour ajouter au plaisir du moment, le service élégant, chic mais décontracté, est attentionné sans jamais être ostentatoire. Une « auberge contemporaine » comme aime à la définir le chef Alain Ducasse, qui reflète tout le charme de l’art de vivre à la provençal.

L’Hostellerie de l’Abbaye de La Celle en images…

Pratique

L’Hostellerie de l’Abbaye de La Celle

10, place du Général de Gaulle

83170 La Celle

04.98.05.14.14.

Restaurant ouvert tous les jours, au déjeuner et au dîner