Recette : Beignets de courgettes et brousse du chef Julien Bazzano

Pour occuper nos dimanches pendant le confinement, Julien Bazzano, chef au Carré 2 Vigne à Toulon, nous a mis au défi de réaliser quelques-unes de ses recettes. #DimancheFoodChallenge

Avec l’arrivée du printemps, il nous a proposé de réaliser des beignets de courgettes et brousse. Une recette qu’il tient de son père, Bruno, qui était lui-même restaurateur. Et peut être même que la recette viendrait de la Mamie, enfin bref, chez les Bazzano, la cuisine est une histoire de partage et de transmission !

Les beignets de courgettes et brousse de Julien Bazzano, chef au Carré 2 Vigne à Toulon

Justement, suite à vos nombreux messages sur les réseaux sociaux, la famille a bien voulu partager avec vous cette recette délicieuse et authentiquement provençale. Enfilez votre tablier, ce n’est pas bien compliqué et délicieux. Partagez-nous vos exploits avec le hashtag #DimancheFoodChallenge !

Ingrédients

100 gr de farine

100 gr de Maïzena

200 gr de brousse ou fromage frais (type Madame Loïc)

3 oeufs

1 sachet de levure

1 courgette (nous avions la chance d’avoir celles du Potager de Leandre, maraîcher bio installé au Beausset)

1 pincée de sel

Huile de friture

Une bouteille de Rosé pour fêter la réussite (si possible un Côtes de Provence ou Bandol pour soutenir nos vignerons – mais avec modération !)

Préparation

Dans un saladier, versez la farine, la maïzena, la levure, la pincée de sel et les oeufs.

Mélangez avec un fouet. La consistance est épaisse, c’est normal, pas de panique 😉

La pâte est épaisse, c’est normal !

Ajoutez ensuite la brousse, mélangez à nouveau.

Coupez la courgette à la mandoline. Attention, on a dit couper la courgette, pas les doigts !

Ajoutez la courgette à la préparation. Avec l’humidité de la courgette, la pâte va s’assouplir.

Courgettes à la mandoline

Cuisson

Je vous préviens tout de suite : ce n’est pas l’heure de se servir l’apéro ! On ne rigole pas avec l’huile chaude ! On éloigne les enfants, on y va avec prudence. Et si jamais il y avait un problème, on ne met surtout pas d’eau sur l’huile, on couvre avec un chiffon pour étouffer le feu.

Allez, ne paniquez pas, ça va bien se passer !

Si vous avez une friteuse, mettez-là à chauffer à 160°C.

Si vous n’en avez pas, mettez de l’huile de friture dans une casserole (à hauteur maximum d’un tiers de la casserole). Mettre à chauffer.

Pour savoir si l’huile est chaude, déposez avec une cuillère un peu de pâte. Quand la pâte remonte, l’huile est à température.

Avec 2 grandes cuillères, déposez (avec prudence et sans vous brûler les doigts !) des petites boules de pâtes. Cela cuit rapidement, on surveille et on retourne les beignets dans la casserole pour qu’ils cuisent gentiment (expression favorite du chef !). On baisse un peu la puissance du feu si ça cuit trop vite.

Quand le beignet est doré, c’est prêt ! Retirez-le de l’huile et déposez sur un papier absorbant. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

Des beignets joliment dorés !

Salez et dégustez chaud !

Voilà, vous avez bien bossé, vous avez peut-être même eu quelques sueurs froides, la récompense est méritée, vous avez le droit de vous servir l’apéro (avec modération bien sûr !). Nous avons accompagné nos beignets de courgettes d’un Côtes de Provence rosé, cuvée Les Papilles du Domaine Gueissard au Beausset (merci pour la livraison !). Toutes les saveurs et le soleil de la Provence dans ce plat de tradition pour un apéritif sympa, en entrée avec un taboulé végétal de saison ou avec une grillade au barbecue.

L’Astuce du chef

Si vous avez trop de beignets, vous pouvez les congeler sur un support plat (assiette, plaque…). Laissez-les 2-3h dans le congélateur, puis placez-les dans un sachet pour les conserver facilement, toujours au congélateur !

Quand vous n’y tenez plus, que l’appel de la gourmandise est insoutenable, sortez-les du congélateur et placez-les directement sur une plaque au four à 180°C, une dizaine de minutes. Ils seront tout croustillants !

Mes beignets de courgettes et brousse, taboulé printanier et rosé du Domaine Gueissard. Une association ensoleillée !

Les bonnes adresses de la recette

Restaurant Carré 2 Vigne – 14, rue Pomet à Toulon – 04.94.92.98.21

Le Potager de Leandre – 702 chemin de la Daby au Beausset – 06.08.16.05.40

Vignobles Gueissard – 405, traverse des Grenadières au Beausset – 09.81.49.76.00.

Laissez votre commentaire !