Le Castellet : le restaurant Christophe Bacquié, Mets et Champagnes

 

Une fois par an, Christophe et Alexandra Bacquié proposent à leurs fidèles clients une soirée « Mets & Champagnes« , une occasion raffinée de pousser les portes du restaurant gastronomique de l’Hôtel du Castellet. Cette année, ils ont choisi de mettre à l’honneur les vignerons récoltants, des petits domaines qui produisent des vins d’exception. L’occasion de (re)découvrir la cuisine du chef Meilleur Ouvrier de France et doublement étoilé au Guide Michelin, sous un nouveau jour.

Restaurant Christophe Bacquié, Le Castellet

Chef de cuisine, sommelier et vignerons récoltants, les acteurs de la soirée Mets & Champagnes

C’est avec la complicité de leur ami Cédric Michaud, fin connaisseur des vignerons de Champagne, que le chef Christophe Bacquié et son sommelier Romain Ambrosi ont sélectionné six Champagnes hors du commun, des cuvées dignes d’un travail d’orfèvrerie. De « vrais bijoux » pour accompagner et magnifier la gastronomie méditerranéenne du chef.

Restaurant Christophe Bacquié, Le Castellet

Cédric Michaud… et l’incroyable Mathusalem Leclerc Briant!

Après un apéritif grandiose, écho au Champagne Leclerc Briant Brut réserve servi pour l’occasion en Mathusalem (6 litres de bonheur!), les hôtes sont entrés dans le vif du sujet avec un plat signature de Christophe Bacquié, le Tourteau et Caviar ‘Osciètre Gold’ d’Aquitaine, crème citronnée au cumbawa, un plat tout en finesse et délicatesse, accompagné pour l’occasion d’un champagne nature, la Cuvée Cep du Domaine Jean-Michel.

Les rejouissances se sont poursuivies avec une cuvée exceptionnelle, la cuvée Abysse des Champagnes Leclerc Briant. Après un vieillissement de deux ans en cave, les bouteilles sont immergées par 60 mètres de fond au large d’Ouessant en Bretagne. Une cuvée rare puisque seulement quelques centaines de bouteilles participent à cette élaboration quasiment expérimentale.

Un vin qui manifeste une belle fraicheur, équilibré, avec des notes iodées, parfait écho au Retour de pêche sevri cru proposé par le chef. Dorade gros yeux, sériole, Saint-Pierre et gambas marinés à l’huile d’olive et au citron, pickles oignons, gingembre frit et un incroyable sorbet à la luge (une variété de calamar) ont constitué une plongée en eau profonde d’une rare perfection.

On poursuit cette balade méditerranéenne avec un détour par les côtes espagnoles et le Gambon écarlate, une majestueuse gambas, servie juste snackée, arrosée d’un jus de tête corsé, une salade d’oxalys et salicorne et citron confit Corse. Un plat qui concentre le meilleur des saveurs maritimes, accompagné d’un Champagne Jean Michel, cuvée Carte blanche extra-brut, un vin rond et gourmand, d’un bel équilibre pour accompagner un plat qui va à l’essentiel, la pureté du produit, le goût du jus corsé, la mer dans tout ce qu’elle offre de meilleur!

C’est ensuite au tour de la Cuvée 1333, Champagne Trichet, de nous surprendre. Constitué de 100% de Pinot Blanc, un cépage oublié très peu souvent utilisé en Champagne, ce Champagne exclusif (seulement 1333 bouteilles…) surprend par son élégance, la finesse de ses bulles et des notes d’agrumes originales. Un choix juste pour accompagner un plat d’une belle gourmandise, une Sole cuisinée dans un fumet de poisson, farcie d’une duxelle de champignons, purée de pomme de terre et ail noir. Un plat que le chef avait proposé lors du concours des Meilleurs Ouvriers de France en 2000, un plat assurément gourmand, généreux et savoureux.

Le canard de Challan arrive sur table, surmonté d’une croûte d’épices, gingembre et miel, pomme soufflée et purée de carottes, cèpes, girolles et jus réduit. On l’accompagne d’un Champagne Pierre Trichet, cuvée caractère brut, 1er cru, Blanc de Noirs, et là aussi, c’est une belle surprise de découvrir que le vin ne s’efface pas derrière les notes épicées du plat, un Champagne vineux, de caractère, aux bulles plus épaisses, qui joue l’équilibre parfait d’un accord mets et Champagne.

La soirée se termine autour du pamplemousse, les suprêmes, sorbet pamplemousse et jus de Batak (une baie de Sumatra), une création toute en fraîcheur du chef pâtissier Loïc Colliau, accompagnée d’une coupe de Champagne Bonville, Brut Rosé, Grand Cru. Des notes de cerises, de pâtisserie, idéales pour finir en beauté ce menu exceptionnel.

Ce n’est pas un hasard si cette semaine, Christophe Bacquié a reçu le Prix Villégiature Awards du « Meilleur restaurant d’hôtel en Europe ». Je l’ai déjà dit, je le redis, le restaurant Christophe Bacquié est assurément l’une des plus belles tables de notre région. Gastronomie, excellence et passion sont au rendez-vous au Castellet!

Le restaurant Christophe Bacquié en images…

 

Pratique

Restaurant Christophe Bacquié

Hôtel du Castellet

3001, Route des Hauts du Camps

83330 Le Castellet

Ouvert au dîner du mercredi au samedi, au déjeuner vendredi, samedi et dimanche.

Réservations : 04.94.98.29.69

En savoir plus…

Laissez votre commentaire !