Cogolin : L’Un des Sens, la bonne table de David Guilloteau

David Guilloteau tient depuis 4 ans L’Un des Sens, une valeur sûre à Cogolin. Travailleur, le chef n’a de cesse d’améliorer son restaurant pour le faire monter en gamme progressivement, de la décoration à l’assiette. Cette année, on découvre une salle rafraîchie et plus claire tandis que Julien Pankiewicz, maître d’hôtel fraîchement arrivé, apporte professionnalisme et service courtois en salle.

L'un des sens, restaurant cogolin

David Guilloteau, chef à L’Un des Sens et Julien Pankiewicz, maître d’hôtel

Nous avions découvert L’Un des Sens il y a deux ans, il était temps de retourner voir ce couple attachant, David et Aline Guilloteau qui s’attèlent, sans relâche, à proposer l’un des meilleurs rapports qualité-prix du Golfe de Saint-Tropez. Au déjeuner, l’ardoise affiche une astucieuse formule à 16,50 €, plat du jour et café gourmand, pour sa rassasier de produits frais, bien cuisinés, sans s’attarder au-délà des heures de bureau. Un vrai bon plan !

L'un des sens, restaurant cogolin

Au déjeuner, une formule à bon prix

La carte affiche deux autres menus, à 28 € (entrée/plat ou plat/dessert) et 35 € pour la formule complète, avec là aussi, des prix très raisonnables. Ce jour-là, le chef proposait entre autres entrées, un Burger à l’encre de seiche, Saint-Jacques snackée, aïoli et écume de crustacés ou un Foie gras au cacao et pain brioché maison.

On entre dans le vif du sujet avec un carrelet, un poisson plat peu connu mais proche du turbot ou de la sole, cuisiné en ballotinne farcie à la gambas, arrosé d’un beurre meunière et accompagné d’une purée et de tagliatelles de carottes et d’un cromesquis de carotte blanche. La cuisson du poisson parfaite, un plat généreux et gourmand, des saveurs goûteuses, que demander de plus?

L'un des sens, restaurant cogolin

Filet de carrelet, farce fine de gambas en ballotins, beurre marinière, tagliattelles de carottes, cromesquis de carotte blanche

Les carnivores opteront pour un Suprême de pintade rôtie, tarte tatin de pomme de terre, lard et reblochon, on est en hiver, c’est de saison et réconfortant, ou un Croustillant de filet de boeuf français au champignons, jus corsé à l’huile de truffe.

Pour terminer, on se laisse tenter par la mousse de framboises et rose, sorbet litchi maison, croquants et perles de rose, un dessert où absolument tout est fait-maison, tout en légèreté, parfait pour conclure sur une douce note fleurie.

L'un des sens, restaurant cogolin

Mousse de framboises et rose, sorbet litchi, perles de rose

On apprécie ce chef bosseur, passionné, qui tient vaillamment la barre de sa bonne petite table. La salle du restaurant rafraîchie, plus lumineuse, est encore plus agréable qu’auparavant tandis que Julien, maître d’hôtel fraîchement arrivé, a étoffé la carte des vins et conseille avec justesse sur le bon choix, là aussi à prix doux (au verre, entre 4 et 7 €).

Produits frais, plats cuisinés, pour un déjeuner fait-maison et rapide ou pour un dîner raffiné sans se ruiner, l’Un des Sens s’affirme toujours comme la valeur sûre de Cogolin… et même un peu plus !

L’Un des Sens en images…

Pratique

L’Un des Sens

9, rue Carnot

83310 Cogolin

06.19.84.28.80

Ouvert du mardi au samedi, midi et soir

 

Laissez votre commentaire !